Remplacer fenêtres et portes, quel budget ?

  • fenetres et portes quels prix

Votre souhait est de remplacer vos anciennes fenêtres et portes par des modèles plus récents destinés à garantir une meilleure isolation du bâti, une meilleure sécurité et une esthétique plus moderne.

Pour quelles raisons changer mes menuiseries ?

Vous et votre famille grelottez durant l’hiver ? Ou encore, face à un vent un peu violent dehors, les infiltrations se ressentent chez vous ? Si vous avez répondu à oui à l’une de ces questions, alors il faut envisager le changement de vos menuiseries extérieures pour des modèles plus performants.

Il est évident que le remplacement des menuiseries extérieures a un coût, celui des produits choisis et celui de leur pose qui se doit d’être qualitative, sans quoi vous perdriez le bénéfice de bons produits. En effet, investir dans de belles huisseries n’a aucun intérêt si celles-ci sont mal posées car elles ne produiront pas l’effet visuel et thermique escompté.

Avant d’entreprendre ces dépenses il faut définir votre budget. Voici comment vous devez planifier le budget alloué au remplacement de vos fenêtres et portes fenêtres.

Votre budget varie en fonction de vos objectifs

Puisque les raisons qui vous poussent à vouloir remplacer varient d’un cas à l’autre, il faut déterminer en premier lieu les objectifs à atteindre lors de ce remplacement. Il peut s’agir d’améliorer l’isolation thermique à l’intérieur de la maison, ou encore de mieux protéger votre maison contre les bruits extérieurs. Souvent isolation thermique et phonique vont de paire.

Il est souvent préférable de remplacer toutes les fenêtres et portes fenêtres à la fois pour un bénéfice maximal immédiat. Toutefois, si vous ne pouvez pas remplacer toutes vos fenêtres, il faudra établir des priorités et bien évidemment privilégier les pièces où vous passez le plus de temps afin d’améliorer votre confort lors de votre présence dans ces zones-là.

Quelle que soit votre décision sur l’ampleur des travaux à réaliser, fixez vos objectifs, vos priorités et votre budget disponible, sachant que vous bénéficierez d’un crédit d’impôts pour ce type de rénovation thermique. Alors profitez-en !

Quels matériaux souhaitez-vous pour vos fenêtres et vos portes ?

Les matériaux utilisés pour les menuiseries extérieures sont variés :

  • Le PVC
  • Le bois
  • L’Aluminium
  • Les mixtes : bois/Alu, PVC/Alu, PVC/bois

Ces matériaux ont des qualités d’isolation thermiques et phoniques différents, ainsi que des particularités par rapport à leur entretien, qui doit se faire plus ou moins régulièrement.

En utilisant un matériau en bois, vos fenêtres disposeront de la meilleure isolation mais auront besoin d’un entretien régulier. Les fenêtres en aluminium
sont quant à elles inaltérables, sans entretien mais avec une qualité d’isolation variant selon la qualité des profilés alu choisis. Le matériau le plus utilisé pour les rénovations de fenêtres est le PVC car il est à la fois économique, très isolant et sans entretien. Enfin, il y a les fenêtres mixtes qui ne demandent pas d’entretien, offrent une bonne isolation thermique, mais elles sont les plus chères du marché.

Les frais de pose pour menuiseries : fenêtres et portes

Maintenant que vous avez défini les critères que vous voulez pour vos fenêtres et portes, voyons ce que cela va vous coûter. Quelque soit le matériau choisi, les prix des menuiseries varient selon :

  • les matériaux choisis (bois, PVC, Alu, mixtes),
  • la qualité des profilés utilisés pour les menuiseries (simples, avec rupteurs de ponts thermiques),
  • la qualité de la fabrication des fenêtres (coupe des profilés, assemblage),
  • les dimensions des ouvertures (privilégiez des dimensions standards pour limiter les coûts),
  • la qualité du vitrage choisi (protection solaire/antieffraction/type de gaz isolant…).

A titre d’exemple, pour une fenêtre standard, il faut compter au minimum comme tarifs hors pose, les prix suivants : le bois à 200 euros, l’aluminium à 300 euros et le PVC à 150 euros.

Quant aux frais de pose, il faut prévoir entre 150 à 300 euros de frais par fenêtre. L’avantage de passer par un professionnel, c’est de s’assurer de la qualité de la pose, mais c’est aussi de pouvoir bénéficier d’une TVA réduite et de crédit d’impôts.